Le Microclimat de la ville de Lamballe

Le facteur déterminant du microclimat de Lamballe est déterminé par son emplacement géographique (situé à 15/20 kms de la mer, la Manche) et de son relief naturel (cuvette) qui permet ainsi d'avoir des températures maximales élevées.  

 

I Les observations météo

 

1°) La Température sur Lamballe  

Les températures enregistrées sur Lamballe sont très différentes des localités proches déterminant ainsi le microclimat de Lamballe.

Le Microclimat de la ville de Lamballe permet d'observer des températures maximales supérieures de 2°C à 4°C en moyenne par rapport à celles enregistrées à St Brieuc.
Il arrive même que les maximales de l'après midi durant la période de mai à octobre  soient > de 4°C à 5°C en comparaison à la région de St Brieuc et aux localités avoisinantes.
Ces températures maximales élevées permettent aussi de justifier la présence de ce microclimat sur la ville de Lamballe.

Pour les températures minimales, la cuvette de Lamballe a pour effet en cas d'éclaircies nocturnes de faire baisser la température.
L'effet thermique de la mer a moins d'effet la nuit sur Lamballe que sur St Brieuc.
Lamballe est située dans les terres et non sur la côte.
La température moyenne minimale est en dessous de celle de St Brieuc mais largement au-dessus des autres stations météo situées dans les terres dans le département et proches de Lamballe où située dans le sud ou centre des Côtes d'Armor.

 

2°) La Pluviométrie

Lamballe a une pluviométrie la plus faible en moyenne annuelle pour la région Ouest et pour le département des Côtes d'Armor.

La moyenne annuelle est autour de 650 mm.
Le record minimal annuel est de 441.5 mm observé en 1989 (relevé sur un pluviomètre SPIEA agrée.

 

II La flore méditérranéenne à Lamballe 

 

A) L'acclimatation de végétaux méditérranéens sur Lamballe

Depuis le début des observations météo sur la ville de Lamballe (1987), de nombreux espèces végétales venant des pays à climat doux ont été plantées sur le lieu de l'emplacement de la station météo afin d'étudier l'acclimatation de ces plantes exotiques. 
Ces végétaux poussent à l'air libre sans aucune protection hivernale depuis juin 1987.

 

B) Les types de végétaux de climat doux acclimatés à Lamballe depuis 1987

Toutes ces plantes ci-dessous ont vécu des vagues de froid depuis 1987 et sans aucune protection l'hiver. Ces plantes de climat doux ont été plantées entre 1987 et 1990 pour la plupart.

Leur âge varie en moyenne de 15 ans à 20 ans.(Cordyline, Arbre à soie, palmiers, mimosas, cactus etc.... ) 

Depuis 2001, le bananier est en acclimatation en pleine terre été comme hiver.  

Et en aoùt 2007,  le palmier washingtonia Robusta a été mis en acclimatation sur le sol Lamballais. 

La Cordyline, plante exotique Australienne ou néozélandaise Plantée en juin 1987. 

 

Le Chamaerops, palmier d'origine d'Europe

 

Le Trachycarpus, un palmier de Chine très bien acclimaté à Lamballe

 

L'arbre de soie ou L'Albizzia julibrissin

 

Le Grenadier

Les cactus

En plein terre hiver comme été, les Opuntias ou raquettes de figuiers de barbarie poussent comme
des champignons sur Lamballe.

 

Le Bananier

Ce bananier a été planté en plein terre en 2001 à Lamballe.
Protégé l'hiver d'un voile hivernage qui entoure le tronc du bananier,
Il peut rester dehors toute l'année sans problème.

Ce même bananier a fleuri en juillet 2006 et des bananes ont germiné sur l'arbre
Ce qui est extrement très rare surtout pour notre région.
Les très fortes chaleurs de juillet 2006 ont contribué à la floraison de ce bananier à Lamballe.

 

 

           

                                                                                  

 

Copyright © 2007-2018, meteo-lamballe.net. Tous droits réservés. - Site créé avec ThunderSite